LA TRANSHIMALAYENNE

Un voyage Ă  moto Ă  la dĂ©couverte de l’Himalaya et des plus hautes routes au monde

LADAKH

La transhimalayenne : pour tout amateur de moto, c’est le panthĂ©on, le parcours d’une vie, un voyage Ă  travers l’espace et le temps. Depuis les contreforts de l’Himalaya jusqu’aux hauts plateaux du Ladakh, cet itinĂ©raire total vous procurera un souvenir inoubliable, avec le passage des routes carrossables les plus hautes au monde, d’innombrables cols, et des routes dĂ©sertiques oĂč les paysages gigantesques de l’Himalaya font merveille. A consommer sans modĂ©ration.

ÉTAPES CLÉS

NIVEAU: Intermédiaire
CIRCUIT: Sur la route (dĂšs fois sur la piste)
DISTANCE: 1,500 km
DURÉE: 14 Jours
PILOTE: € 1860
PILLION: € 1680

NOS PROCHAIS DÉPARTS

DU 20 JUIN 2020 AU 2 JUILLET 2020

DU 5 JUILLET 2020 AU 18 JUILLET 2020

DU 22 JUILLET 2020  AU  4 AOÛT 2020

DU 10 AOÛT  2020  AU  23 AOÛT 2020

DU 1 SEPTEMBRE 2020  AU  14  SEPTEMBRE 2020

DU 15 SEPTEMBRE  2020  AU  28 SEPTEMBRE 2020

[wptb id=939]

 ÉTAPES CLÉS

1. LES MOTOS: Les motos sont des derniÚre modÚle  neuves .
Nous choisissons le modĂšle himalayen car il est plus confortable
position assise et suspension plus longue, mais si vous préférez
le look / sensation rétro, nous avons également quelques classiques /disponibles
pour vous. Tous sont des modĂšles Ă  injection de carburant

2. L’ÉQUIPE: Guides francophone et mĂ©caniciens locaux professionnels et un
vĂ©hicule d’assistance pour transporter vos bagages, piĂšces dĂ©tachĂ©es et collations.

3. DURÉE: 14 jours au total, y compris les 2 jours  de transfert.
4. TERRAIN: 98% sur la  route goudronnée, quelques fois sur le piste
5. PILOTER MOYEN LA JOURNEE: 5 – 8h de route avec des arrets photos
6. ADAPTÉ POUR PILLION : Oui, mais sachez que vous
devenir trÚs probablement le caméraman désigné! Veuillez aussi
notez que ce n’est pas un trajet facile et fluide pour un passager … mais si
les choses deviennent trop difficiles, il y a toujours la possibilité de sauter dans
l’un des vĂ©hicules de soutien.

 TEMPS FORTS

1. BEAUTÉ  NATURELLE:  Le spectacle est Ă©poustouflant  et splendide!
2. KHARDUNGLA –  5,380m  la route la carrosable plus haut du monde
3. LAC TSOMORIRI ET TSOKAR– La lac  plus haut lac salĂ© du monde et
vues les plus incroyables du monde et les eaux turquoises des grands lacs d’altitude

4. LES NOMADES CHANGPA : La rencontre avec les nomades Changpa du haut plateau du Changthang.
5. VALLÉE DE LA NUBRA – La vallĂ©e de la Nubra Ă©galement connue sous le nom de Ldumra (la vallĂ©e des fleurs au nord pour nous permettre de rejoindre l’ancienne route de la soie

PROGRAMME DÉTAILLÉ

NOTE: : Les itinĂ©raires peuvent changer lĂ©gĂšrement en raison des conditions mĂ©tĂ©orologiques, de la politique locale, des fermetures de routes et d’autres raisons hors de notre contrĂŽle

ArrivĂ©e Ă  l’aĂ©roport de Delhi dans la matinĂ©e ; votre guide vous y accueillera. Puis transfert en taxi jusqu’à votre hĂŽtel, oĂč vous logerez.

Transfert vers Manali : train depuis Delhi jusqu’à Chandigarh, ville carrefour et plaisante du nord de l’Inde, puis un bus (Tempo Traveller) vous emmĂšnera jusqu’à Manali, la fameuse station de l’Himachal Pradesh. Nous sommes Ă  prĂ©sent sur les contreforts de l’Himalaya. Manali est une ville Ă©tape importante entre l’état de l’Himachal Pradesh et le Cachemire. Nous irons inspecter les motos, car le grand dĂ©part est pour demain ! Nous irons Ă  la rencontre des autres accompagnateurs, Ă  savoir le mĂ©canicien et le chauffeur de la voiture balai. Ensuite, vous pourrez vous relaxer dans la vieille ville, puis nous visiterons le bazar dans la partie indienne de la ville, dans la soirĂ©e.

C’est le grand dĂ©part ! Cap au nord, vers le premier col de la Transhimalayenne, le Rohtang La (3990m alt.), haut lieu du tourisme local (les indiens des plaines voient rarement la neige !). Au passage du col se dĂ©voilent les paysages du Lahaul oĂč bouddhisme et hindouisme cohabitent dans bon nombre de villages Ă  l’image de la rĂ©gion qui, gĂ©ographiquement, est situĂ©e entre le sous-continent indien et les grands espaces himalayens. La route reste bonne, et nous aurons peu de difficultĂ© sur cette premiĂšre journĂ©e. Nous logeons Ă  Keylong, seule ville Ă©tape sur notre route.

C’est le grand dĂ©part ! Cap au nord, vers le premier col de la Transhimalayenne, le Rohtang La (3990m alt.), haut lieu du tourisme local (les indiens des plaines voient rarement la neige !). Au passage du col se dĂ©voilent les paysages du Lahaul oĂč bouddhisme et hindouisme cohabitent dans bon nombre de villages Ă  l’image de la rĂ©gion qui, gĂ©ographiquement, est situĂ©e entre le sous-continent indien et les grands espaces himalayens. La route reste bonne, et nous aurons peu de difficultĂ© sur cette premiĂšre journĂ©e. Nous logeons Ă  Keylong, seule ville Ă©tape sur notre route.

Nous longeons d’abord un canyon sur 25km, puis une série de loops entame le passage successif de

deux cols d’altitude, le Nakee La (4738 m) et le Lachuglung La (5064 m) avant de redescendre dans

les gorges étroites de Pang. A l’approche des Morey Plains, nous empruntons une large bande de

terre sablonneuse coincée entre deux montagnes, des tentes en poils de yak se dessinent à l’horizon,

nous approchons du territoire des nomades Changpa, les premiers habitants du Ladakh. Des

troupeaux de yaks et de chèvres pashminas parcourent la plaine pour y grappiller les quelques

végétaux capables de survivent à ces altitudes. Nous pourrons faire halte au camp des nomades et

échanger avec eux grâce à la présence du guide francophone, qui servira d’interprête. Enfin, pour

clore cette belle journée, nous arrivons au lac Tso Kar, le premier grand lac sacré du Ladakh de notre

traversée. Ce lac a une particularité : c’est un lac salé. Il est donc fréquenté par de nombreux oiseaux

migrateurs qui y font halte, ou viennent s’y reproduire. Nous ferons étape en camp de luxe non loin du

lac pour la nuitée.

Aujourd’hui, deux cols au programme dans des paysages lunaires. Nous continuerons la piste en

contournant le lac jusqu’au hameau de Tukje, puis vers les cols de Polo Kongka (4920 m) et

Namshang La (4800 m). Nous ferons une halte au village de Sumdo, où nous visiterons une

école qui accueille des réfugiés tibétains (enfants). C’est un internat, les parents sont dans les

montagnes du Changthang pendant l’été. Puis nous reprenons la route qui mène à un premier lac

turquoise, le Tso Kiagar, et qui se transforme bien vite en piste caillouteuse jusqu’au lac Tso Moriri

(18km de long, 4540 m) et son village Korzok qui est habité en permanence par une petite

communauté de nomades Changpa, ce qui fait de lui l’un des villages en activité les plus hauts d’Asie.

Ce lac sacré est le deuxième plus grand au Ladakh. Nous ne pourrons pas faire le tour en moto, car

l’armée contrôle le côté exposé vers la Chine (la région du Changthang est très proche de la frontière

tibétaine) ; cependant, vous pourrez vous éloigner un peu du village et chercher les points photos les

plus mémorables. Nuit en camp fixe près du lac.

Pakistan, et l’armĂ©e a refait les routes trĂšs rĂ©cemment. AprĂšs quelques heures de route nous atteindrons Sumur, oĂč vous logerez pour la nuit.

Après le passage au checkpoint de l’armée pour montrer nos permis, direction la vallée de l’Indus !

Nous longerons l’Indus jusqu’à Sakti, situé à 40km de Leh, sur une route tantôt très bonne, tantôt

criblée de rochers et poussièreuse. A mesure que nous approchons, de plus en plus de villages et

monastères apparaissent, la vie semble surgir de nulle part. Puis c’est la grande vallée de l’Indus et

ses grands monastères, tout autour de nous. Le spectacle est incroyable, après ces jours passés à

barouder sur les cols et les routes ! A l’arrivée à Sakti, nous logerons chez l’habitant, où vous pourrez

jouir d’un repos bien mérité.

AprĂšs une bonne nuit Ă  Sumur, c’est reparti pour l’étape qui fera date : la route la plus haute du monde vous attend ! Comptez environ 3 heures pour monter jusqu’aux fameux 5600m d’altitude du Khardong La. AprĂšs nombres de S, la route goudronnĂ©e s’arrĂȘtera, Ă  environ 15 km du sommet, pour laisser place Ă  une piste difficile : attendez-vous Ă  quelques cahots ! AprĂšs le col et les photos souvenir, la descente commence sur de la piste, puis le goudron reprend ses droits aprĂšs quelques kilomĂštres. Enfin nous arrivons Ă  Leh, la capitale du Ladakh, oĂč nous prendrons un peu de repos bien mĂ©ritĂ©.

Sur la route nous stopperons Ă  Diskit pour visiter le monastĂšre, et admirer la statue gigantesque qui trĂŽne Ă  ses cĂŽtĂ©s, symbole de la vallĂ©e de Nubra. Nous irons ensuite voir les dunes de sable prĂšs de Hunder, oĂč vous pourrez voir un grand nombre de chameaux de Bactriane, derniers vestiges de l’ancienne route de la soie qui passait par la vallĂ©e de Nubra.PossibilitĂ© pour vous de changer de monture pour quelques minutes si vous le souhaitez, c’est reparti pour l’étape qui fera date : la route la plus haute du monde vous attend ! Comptez environ 3 heures pour monter jusqu’aux fameux 5600m d’altitude du Khardong La. Après nombres de S, la route goudronnée s’arrêtera, à environ 15 km du sommet, pour laisser place à une piste difficile : attendez-vous à quelques cahots ! Après le col et les photos souvenir, la descente commence et vous apercevez Leh en contrebas. Beaucoup de S sur du beau goudron rejoindre la capitale.

A partir d’aujourd’hui la route est goudronnée et de très bonne qualité. La journée sera chargée, beaucoup de visites de monastère seront au programme. Nous roulerons ensuite en direction de Lamayuru, un village très célèbre, notamment pour son monastère de bonnets rouges. Une fois garés, nous visiterons le monastère, qui date du 14e siècle. En partant de Lamayuru, deux choix s’offrent à nous : en effet, 2 routes existent pour rejoindre Leh. Nous choisirons l’ancienne route à flanc de montagne, composée de plusieurs S et remarquablement entretenue, avec de belles vues sur la vallée en contrebas. Plus longue, mais bien plus belle ! Une fois arrivés en bas près du lit de l’Indus, et après quelques kilomètres le long de la rivière, nous atteignons le monastère de Ridzong (18e), que nous visiterons. Finalement, un peu plus loin nous visiterons le monastère d’Alchi, centre religieux de la plus grande importance et site mentionné au patrimoine mondial de L’Unesco. Sa salle de culte, le sum-tsag, renferme les impressionnantes statues d’Ava-lokiteshvara, de Maitreya et de Manjusri. Mais l’intérêt majeur d’Alchi réside dans ses fresques étonnantes qui dénotent une grande influence de l’art du Cachemire. D’une exquise facture, elles déclinent les mille bouddhas, représentent le grand traducteur Richen Zang-po et révèlent de remarquables exemples de mandalas.

Nous prendrons la rote jusqu’au village de Bodh Kharbu ; puis nous bifurquons vers le nord et prenons la route du pays des Aryens, vers la vallée de Dha Hanu. La route est bien goudronnée et plaisante, avec quelques passages un peu plus en mode « piste ». La vallée de Dha vous permet de profiter une dernière fois des paysages du Ladakh.

zingly friendly locals and motorcycle riding to dream of.

Aujourd’hui nous roulerons vers Leh, c’est la dernière étape, mais pas des moindres ! Nous reprendrons la même route jusqu’au village de Khaltse, après quoi nous bifurquons au nord vers la vallée de Sham. C’est une route alternative qui nous permet de faire une boucle et de voir de nouveaux paysages, dans une vallée qui est réputée pour ses petits villages. La route est de très bonne qualité, et très agréables avec ses petits cols à monter en lacets bien tracés. Après le passage de plusieurs villages, nous arrivons à Likir, puis nous empruntons la NH1 qui nous mène vers Leh. C’est une route type route 66, et les paysages autour de nous sont grandioses et arides, et rappelleraient à tous les amateurs de moto le désert de l’ouest américain. Enfin, c’est l’arrivée à Leh. Nous rendrons les motos, et vous pourrez profiter de la soirée pour acheter vos souvenirs et profiter des petits restaurants locaux.

Touring through the Himalayan Mountains provides breathtaking views around every corner, unique
cultural experiences with the amazingly friendly locals and motorcycle riding to dream of.

CE VOYAGE COMPREND

– Royal Enfield 500CC de dernier cri pour chaque participant/binĂŽme
– Tel qu’indiquĂ© sur le programme
– Durant le voyage, un 4×4 pour transporter le matĂ©riel
– HĂ©bergement en chambres TWIN
– Carburant
– Repas : pension complĂšte pendant le voyage (sauf exception, voir jour par jour)
– Durant le voyage, un 4×4 pour transporter le matĂ©riel
– Un guide local francophone pendant le voyage avec sa propre moto pour rouler en tĂȘte de groupe
– Un mĂ©canicien
– Bouteille d’oxygĂšne
– Billet d’avion(Leh-Delhi)
– Delhi-Chandigarh en Train
– Chandigarh-Manali en Bus
– l’Ă©ntrĂ©e dans les monuments
– Les permis pour circuler dans les diffĂ©rentes zones du Ladakh

CE VOYAGE NE COMPREND PAS

– L’équipement moto
– Assurance accident et/ou rapatriement (requis pour chaque participant)
– Les boissons (eau, alcool)
– Les pourboires et frais personnels
– Les Ă©ventuels frais dus aux retards ou annulation de vols
– Chambre individuel + €210

SAVOIR PLUS SUR LA MOTO

ROYAL INFIELD CLASSIC

La Royal Enfield 500cc Classic est la moto emblĂ©matique de l’Inde et l’outil idĂ©al pour rouler Ă  travers les montagnes de l’Himalaya. Contrairement aux modĂšles plus anciens, ces nouveaux motos ont le vitesses Ă  gauche et le frein arriĂšre Ă  droite . Ils sont Ă©quipĂ©s de freins Ă  disque avant et la suspension de nos motos a Ă©tĂ© amĂ©liorĂ©e pour votre confort de conduite!

ROYAL INFIELD HIMALAYAN

Le Royal Enfield Himalayan est le tout premier moto aventure d’Inde et Ă©taient ravis de l’utiliser pour certaines de nos circuits plus techniques. L’Himalaya a un moteur magnifiquement coupleux mais contrĂŽlable et est adaptĂ© Ă  une suspension Ă  longue course et Ă  une position de conduite verticale, ce qui est idĂ©al pour affronter les terrains accidentĂ©s.
Les motos modĂšle de  2018 ont maintenant une injection Ă©lectronique de carburant qui s’adapte
parfaitement Ă  l’altitude variable dans la rĂ©gion pour fournir une puissance constante et contrĂŽlable. Mais ne pensez pas que l’Himalaya n’est qu’un autre moto d’aventure gĂ©nĂ©rique, il est confortablement unique Ă  la fois par son apparence et ses performances – lorsque vous roulez sous l’ombre des puissantes montagnes de l’Himalaya, rien d’autre ne se sentirait bien.

CONCEPTDESTINATION DÉPART QUI SOMMES NOUS CONTACT GALERIE


 

Roads of Tradition | All Right Reserved |Conditions de vente